Accueil>L'association>Membres actifs

Membres actifs


Les bénévoles

Parmi les membres actifs, certains assurent bénévolement des fonctions essentielles : la communication, l'événementiel, le lobbying et des actions de plaidoyer.

Jérôme DIAZ

Jérôme est né le 12 décembre 1983.

Après un Bac Littéraire, une année de Droit à l’Université Pierre Mendès-France puis deux ans d’anglais littéraire en LLCE à Stendhal, il intègre en 2006 la section grenobloise de la Ligue des Droits de l’Homme et, en parallèle, s’investit dans un projet d’association humanitaire à Domène, Manegre Faso, qui agit dans un petit village près de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso. De retour à Grenoble après trois semaines passées sur le terrain, il décide d’intégrer un domaine qui l’a toujours attiré : le journalisme, en presse écrite. Il commence à travailler comme Correspondant Local de Presse sur Grenoble et, en parallèle, adhère au Club de la Presse de Grenoble fin 2007. On lui propose également de prendre le relais en tant que coordinateur Isère de l’association Reporters Sans Frontières.

Par la suite, il participe en 2008 à un voyage solidaire de dix jours au Proche-Orient (Israël et Territoires Palestiniens), et, dans le même temps, prend la responsabilité de la venue à Grenoble d’une exposition de très grande qualité intitulée « Darfour. Généalogies d’un conflit », réalisée par Jérôme Tubiana, journaliste indépendant, chercheur-ethnologue, photographe et consultant pour des organisations humanitaires (Médecins Sans Frontières, Action Contre la Faim). Cette exposition a été présentée à Grenoble, Maison de l’International, à l’occasion du Soixantième Anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 1er au 18 décembre 2008. Des projets qui lui ont permis de faire de nombreuses rencontres (journalistes, médecins humanitaires, entre autres) et d’en apprendre beaucoup sur des sujets pour le moins complexes.

Il souhaite devenir reporter-photographe professionnel, participer et/ou mener des enquêtes de terrain, travailler avec des Organisations Non-Gouvernementales (ONGs), notamment dans les Droits de l’Homme (FIDH) et l’action humanitaire (Médecins du Monde, Oxfam), avec lesquelles il a déjà quelques contacts. Outre ces domaines de recherche, il travaille beaucoup sur certaines régions en particulier : Moyen-Orient, Russie et Nord-Caucase (Ingouchie, Daguestan, Tchétchénie), Birmanie, l’Afghanistan et le Pakistan, le Darfour. C’est précisément dans cette perspective qu’il a rejoint l’équipe d’Explorer Humanity dans le courant de l’année 2009, peu de temps après un bref stage à la FIDH à Genève (Délégation permanente auprès des Nations Unies), en participant avec Fernand Meunier (Président-fondateur de l’association) à la présentation du rapport alternatif sur la situation en Colombie, au Conseil des Droits Economiques, Sociaux et Culturels (D.E.S.C) du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève.

Il gère la communication d’Explorer Humanity.

Les correspondants

Ils sont de divers pays : Afrique, Amérique latine, Asie, Balkans, Proche Orient…

Leurs regards permettent des approches différenciées, lesquelles sont conformes à ce que nous défendons dans nos statuts. Ces approches permettent d’être en adéquation et en osmose avec les buts et objectifs d’Explorer Humanity.

Nous défendons la solidarité internationale, la coopération décentralisée, la médiation et la solution politique des conflits armés, la défense et la promotion des Droits de l’Homme, la protection de notre environnement et un monde meilleur pour tous.

Nous travaillons sur des approches diverses de la photographie et de l’écriture. Ce seront les mémoires de notre temps. Nous nous inscrivons dans une citoyenneté responsable, où chaque individu est reconnu comme tel. Nous sommes citoyens du monde et nous tenons à préserver cette espace de vie et de liberté. Pour chacun et pour tous.